Le recteur de l’UMons veut un master en médecine dans son université

«
Je suis effaré de voir que si le taux de mortalité hennuyer rejoignait la moyenne belge 2330 décès seraient évités chaque année
!
», affirme le recteur Philippe Dubois
« Je suis effaré de voir que si le taux de mortalité hennuyer rejoignait la moyenne belge 2330 décès seraient évités chaque année ! », affirme le recteur Philippe Dubois

Un choc. Philippe Dubois, recteur de l’UMons, a ressenti un choc quand, en plein cœur de la crise Covid, les autorités ont demandé aux universités de mettre à disposition des hôpitaux une partie de leurs étudiants inscrits dans un master en médecine. Un choc parce que si l’université de Mons organise un bac et un doctorat en médecine, elle est depuis toujours privée du second cycle. « J’ai dû répondre “je suis désolé, nous n’avons pas de master” à l’UMons, mais en même temps je me suis dit “plus jamais ça”  », confie Philippe Dubois. Aussi, il l’annonce au Soir ce jour : « Je revendique désormais l’organisation de ce master en médecine à l’UMons dans les meilleurs délais ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct