Michel Wittock, dernier chapitre

Michel Wittock a créé le seul musée au monde consacré à la reliure d'art.
Michel Wittock a créé le seul musée au monde consacré à la reliure d'art. - Wittockiana/Saskia Vanderstichelen

La bibliothèque qui porte son nom est l’œuvre de sa vie, une œuvre qui s’est édifiée lentement sur l’amour des livres, une passion de jeunesse qui ne s’est jamais éteinte, écrit son ami écrivain et Prix Rossel Jean-Luc Outers sur le site de la Bibliotheca Wittockiana. Au point que très tôt, il décida de céder à son frère les rênes de l’entreprise familiale pour se consacrer à ce qui allait le mobiliser à temps plein. La vie est trop courte, semblait-il dire, pour s’égarer sur des chemins de traverse alors qu’elle nous enjoint d’aller à l’essentiel ».

Le bibliophile belge Michel Wittock s’est éteint ce week-end à l’âge de 84 ans. La Bibliotheca Wittockiana, c’est lui. Seul musée au monde qui soit principalement consacré à la reliure d’art, on y trouve une collection unique de décors de reliure témoignant de l’évolution des styles à travers cinq siècles, depuis la Renaissance jusqu’aux créations contemporaines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct