Anderlecht, Standard, SC Charleroi, Mouscron…: le mercato belge reste dans sa bulle

Photo News
Photo News

Après plusieurs semaines de confinement, les clubs belges donnent l’impression d’avoir retrouvé une vie « normale ». Pourtant, le renouvellement des noyaux se limite principalement aux fins de contrats et de prêts. Même s’il n’ouvre officiellement que le 7 juillet, le mercato estival belge ne décolle pas. Imaginez qu’il a fallu attendre le 12 juin pour le premier transfert payant entre deux clubs belges (Jean Butez de Mouscron à l’Antwerp). Voir Gand sortir plus de 5 millions pour Nurio Fortuna ou Genk dépenser 4 millions pour Cyriel Dessers s’assimile à deux exceptions pour confirmer la règle… Quant aux cibles dites « bankables » (Vanheusden, David, Dennis, Diatta, Yaremchuk, certaines pépites anderlechtoises), elles émargent toujours à la Jupiler Pro League.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct