A Verviers, le PS et la majorité au bord de la crise de nerfs

L’hôtel de ville de Verviers à nouveau en proie à des conflits internes.
L’hôtel de ville de Verviers à nouveau en proie à des conflits internes. - Dominique Duchesnes.

Il se passe toujours quelque chose à Verviers, 56.000 habitants, 120 nationalités et une vie politique marquée voire minée, quoi qu’on en dise, par les relations entre communautés. Dernier rebondissement en date, en forme de question : Hasan Aydin (PS) sera-t-il encore président du CPAS ce mardi soir ?

A l’heure d’écrire ces lignes, le conseil communal restait convoqué à 19 heures ce mardi. A l’ordre du jour : l’adoption d’une motion de méfiance individuelle qui vise cet élu, ce qui sonnerait le glas de son mandat. Le texte a été signé dans les formes par 20 des 23 élus de la majorité PS-MR-Nouveau Verviers.

Les signataires proposent une solution de remplacement, autre formalité indispensable pour valider la procédure : Joëlle Breuer, conseillère de l’aide sociale, reprendrait la présidence provisoirement, le temps d’un jeu de dominos dans les rangs socialistes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct