Formule 1: la course folle contre le temps de Ferrari

Sebastian Vettel a terminé 10
e
 dimanche en Autriche.
Sebastian Vettel a terminé 10 e dimanche en Autriche. - Reuters

Commençons par le positif pour la Scuderia Ferrari : le seul GP d’Autriche, qui a ouvert la saison dimanche et a été remporté par Valtteri Bottas, a permis d’effacer les éventuels doutes qui auraient pu traîner dans les couloirs de Maranello. Non, la mythique écurie italienne n’a aucun regret à nourrir par rapport à l’éviction à la fin de l’année de Sebastian Vettel, qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Incapable de sortir de la Q2 en qualif, l’Allemand s’est à nouveau montré d’une extrême fébrilité en course, au point de ne terminer que 10e, après avoir notamment commis un tête-à-queue suite à une attaque impossible sur Sainz.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct