Auto: l’effervescence inattendue du marché de l’occasion

Le marché de l’occasion est en surchauffe, ces dernières semaines. Mais, d’après les professionnels, les niveaux de vente vont probablement retomber sous la normale.
Le marché de l’occasion est en surchauffe, ces dernières semaines. Mais, d’après les professionnels, les niveaux de vente vont probablement retomber sous la normale. - Photo News.

C’est un redémarrage auquel le CEO de Cardoen a toujours du mal à croire. « Dès le premier jour, c’est-à-dire le 11 mai, nous avons eu une croissance de 50 % par rapport à l’année précédente. On a cru que ça n’allait pas durer, que c’était juste des clients qui n’avaient pas pu acheter durant le confinement. Mais ça n’a pas arrêté, on a fini le mois de juin avec plus 59 % », détaille Ivo Willems, dont l’entreprise est spécialisée dans l’occasion, et notamment dans les voitures « zéro kilomètre », déjà immatriculées mais qui n’ont jamais roulé (et qui sont donc comptabilisées dans les chiffres de l’occasion).

Chez Soco, autre acteur de taille dans le secteur, on a aussi terminé le mois de juin avec le sourire. « On a fait un très bon mois. Il a démarré normalement, par contre, les ventes se sont accélérées sur la fin du mois. On a rempli nos objectifs », explique Frédéric Vassamillet, responsable commercial de l’entreprise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct