L’hydroxychloroquine «au long cours» ne protège pas contre des formes graves de Covid-19

L’hydroxychloroquine «au long cours» ne protège pas contre des formes graves de Covid-19

Les patients traités « au long cours » avec de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine, notamment pour des maladies auto-immunes, n’ont pas été moins touchés par des formes graves de Covid-19 durant l’épidémie, montre une étude française publiée mardi.

Cette étude, conduite sur près de 55.000 patients, « ne suggère pas de rôle préventif de l’utilisation des antipaludéens de synthèse (APS) au long cours sur le risque de survenue d’une hospitalisation, d’une intubation ou d’un décès liés au Covid-19 », concluent ses auteurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct