Nils Van Brantegem, le manager du calendrier, se livre: «Il y aura forcément des mécontents»

Mathieu Golinvaux
Mathieu Golinvaux

Nils, ça a encore dû être plus compliqué que d’habitude de concocter ce calendrier, sans savoir, ces dernières semaines, si on allait jouer à 16 ou à 18 équipes en D1A?

Oui. J’ai forcément dû travailler sur les deux formats. Je ne pouvais pas attendre car, pour élaborer un calendrier, il faut cinq semaines de travail intensif!

Concrètement?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct