Les réalisateurs de «Tout simplement noir»: «Arrêtons de dire black pour paraître plus cool»

Scène culte entre Lucien Jean-Baptiste (à gauche), Patrice Eboué (au centre) et Jean-Pascal Zadi (à droite), trois nuances de Noirs.
Scène culte entre Lucien Jean-Baptiste (à gauche), Patrice Eboué (au centre) et Jean-Pascal Zadi (à droite), trois nuances de Noirs. - D.R.

La chaleur est écrasante ce jour-là à Paris. Jean-Pascal Zadi, acteur et réalisateur de Tout simplement noir, et son coréalisateur John Wax ont choisi un toit-terrasse du XIe avec vue splendide sur la ville, pour parler de leur film. Première interview déconfinée pour une comédie originale, délirante et transgressive, mettant en scène le Noir dans toutes ses nuances, tordant le cou aux clichés. À l’image de Jean-Pascal Zadi, rappeur, acteur, réalisateur, d’origine ivoirienne, né à Bondy, ayant grandi en Normandie et adorant le camembert.

On a envie de dire que votre film tombe à pic. Mais quand vous l’avez imaginé, il n’y avait pas cette actualité tragique (la mort de George Floyd aux États-Unis)…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct