Belgian Graffiti au programme du 21 juillet

Belgian Graffiti au programme du 21 juillet

Difficile de faire la Fête nationale comme si rien ne s’était passé en 2020. La faute à ce virus sans-culottes qui a révolutionné notre façon de vivre, en nous imposant des règles inédites de distanciation sociale. Mais il en faut davantage pour effrayer le roi Philippe. Bien décidé à remettre les Belges ensemble le 21 juillet, le souverain a murmuré à l’oreille de Bozar l’idée d’un projet participatif pour recréer du lien social dans la population et se déconfiner la tête.

Le directeur général de Bozar, Paul Dujardin, a répondu à cet appel en proposant de créer quatre gigantesques graffitis dans quatre villes du pays. Ces œuvres inviteront les Belges à se retrouver, à renouer les contacts humains. Elles s’inscriront dans la durée des paysages urbains, en souvenir de ces temps à la fois « tragiques et exceptionnels » que nous venons de traverser.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct