Drogues: des bénévoles vont scruter le Web pour contrer la désinformation

Les jeunes ne trouvent pas souvent de réponses sérieuses en ligne à leurs interrogations sur les produits stupéfiants.
Les jeunes ne trouvent pas souvent de réponses sérieuses en ligne à leurs interrogations sur les produits stupéfiants. - AFP.

La prévention des risques au sujet drogues à l’entrée des boîtes de nuit, en festival… on connaît ! Et depuis longtemps. Mais quelles réponses pour ces jeunes qui posent leurs questions sur les forums internet, comme on jetterait une bouteille à la mer ? Singulièrement depuis la fermeture ou la diminution des événements festifs avec la pandémie de coronavirus.

C’est pour assurer la continuité de la prévention au niveau de la Toile que se lance un programme novateur, appelé « Party » (Preventive actions and risk reduction towards young people). Une initiative soutenue par l’Union européenne au travers du programme Interreg de coopération territoriale France-Wallonie-Flandre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct