Vin de Liège: «Le vin, un bon prétexte pour se retrouver»

Vin de Liège: «Le vin, un bon prétexte pour se retrouver»
Dominique Duchesnes.

A.-S.L.

Le projet est né d’une dispute, en 2007 », retrace avec son éternel sourire en coin Alec Bol, administrateur délégué de la coopérative à finalité sociale Vin de Liège. « On était une entreprise de formation par le travail en maraîchage, sur les coteaux de Liège. A l’administrateur qui s’étonnait du faible rendement, le maraîcher a répondu que la seule chose qu’il pourrait produire là, ce serait du vin… »

Défi lancé : une centaine de pieds de vigne seraient plantés sur ces coteaux, toujours au profit de la réinsertion par le travail. Renseignements pris, le projet se dessine plus ambitieux : si des vignobles ont réussi à se tailler une bonne réputation du côté de Namur et dans le Hainaut, foi de Liégeois, la Cité ardente ne serait pas en reste ! Après avoir lancé une étude de faisabilité, les administrateurs se mettent en quête du terrain idéal pour cultiver la vigne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct