Jean-Marie Philips: «On va vers un football des juges»

Jean-Marie Philips: «On va vers un football des juges»
P.N.

En sa qualité d’ancien directeur et président de la Pro League, Jean-Marie Philips a bien sûr un regard particulier sur l’impasse provoquée par la décision de la CBAS mercredi soir. « Le fonctionnement actuel de la Pro League n’est guère différent de l’ancien », précise-t-il. « Les intérêts divergents existaient aussi et j’avais déjà des fortes personnalités en face de moi comme Ivan Dewitte, Jos Vaessen, Lucien D’Onofrio, Pierre François… Croyez-moi, c’est arrivé à plusieurs reprises que je quitte une réunion en disant que je refermais l’église et qu’on se débrouille sans moi. On finissait toujours par me rappeler… et nous n’avons jamais eu de procédures. J’ai l’impression que le football belge se joue plus devant les tribunaux que sur le terrain. On assiste à une dérive judiciaire, on va vers un football des juges. En se présentant devant différentes juridictions, on obtient aussi des verdicts qui ne sont pas cohérents. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct