Plus de petits investisseurs en Bourse, une aubaine pour les petites entreprises?

Vincent Van Dessel, CEO d’Euronext Bruxelles.
Vincent Van Dessel, CEO d’Euronext Bruxelles. - belga

Le phénomène est observé à chaque nouveau krach boursier. La baisse soudaine des cours attire une série de petits investisseurs, souvent novices dans l’univers boursier. L’occasion pour eux de faire de bonnes affaires alors que les cours sont au plus bas… La chute de la mi-mars n’a pas échappé à la règle. La FSMA a déjà publié une enquête sur le sujet il y a quelques semaines. Ce jeudi, ce sont les chiffres d’Euronext pour le premier semestre 2020 qui viennent confirmer la tendance. Le CEO de la structure, Vincent Van Dessel, affirme même avoir été surpris par l’ampleur de l’afflux. « C’est la première fois dans ma longue carrière que je vois un afflux aussi massif d’investisseurs particuliers en période de crise. La part du retail a extrêmement, fortement augmenté durant la crise ». Le retail, c’est le terme que l’on emploie pour désigner ces investisseurs particuliers qui évoluent sur les marchés parmi d’autres investisseurs comme les grands institutionnels ou les traders.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct