lesoirimmo

François le Hodey (IPM) au sujet de L’Avenir: «Il n’y aura pas de restructuration»

François le Hodey, patron du groupe qui édite La Dernière Heure et La Libre Belgique.
François le Hodey, patron du groupe qui édite La Dernière Heure et La Libre Belgique. - Dominique Duchesnes.

Sérénité : tel est le mot utilisé par François le Hodey, patron d’IPM, à l’adresse des journalistes de L’Avenir qu’il entend manifestement rassurer. « Un très beau titre », affirme-t-il, avant de glisser qu’il n’entend procéder à aucune restructuration.

Pourquoi cette acquisition de l’Avenir était-elle importante ?

Avant tout parce que c’est un très beau titre, qui a une longue histoire et une base d’abonnés très solide. La ligne éditoriale est claire, le public fidèle, et il était normal pour nous de nous y intéresser.

Un titre complémentaire avec la DH et La Libre, ou existe-t-il un risque de cannibalisme ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct