Politique culturelle: enfin, quatre mesures fédérales ponctuelles d’aide aux artistes

Cela aura pris cent jours, mais les artistes ont fini par se faire entendre du pouvoir fédéral.
Cela aura pris cent jours, mais les artistes ont fini par se faire entendre du pouvoir fédéral. - Pierre-Yves Thienpont.

Il a fallu attendre trois mois, et la Chambre des représentants n’a accouché hier que de quatre mesures Covid d’aides aux artistes limitées dans le temps : l’autorisation temporaire du cumul d’allocations de chômage et de droits d’auteur, la prolongation pendant sept mois du dispositif de non-dégressivité du chômage, la même prolongation concernant le délai durant lequel l’artiste peut refuser un emploi hors secteur, et l’assouplissement de l’accès au statut d’artiste pour les jeunes frappés par la crise du Covid. La Cour des Comptes avait pourtant calculé que seule la dernière mesure aurait un coût qui ne soit pas négligeable : 186 millions en deux ans. Le reste était des cacahuètes.

Les artistes n’obtiennent même pas une véritable « année blanche » – du 13 mars 2020 au 13 mars 2021 – pour ces quatre mesures : elles s’achèveront dès le 31 décembre 2020.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct