Opérations impôts: pourquoi il est rarement intéressant de déclarer des frais réels

Opérations impôts: pourquoi il est rarement intéressant de déclarer des frais réels
Belga

C’est une question qui vous viendra peut-être à l’esprit en parcourant votre déclaration fiscale : et pourquoi ne pas déclarer des frais réels ? La réponse est souvent vite tranchée : parce que c’est rarement intéressant ! Comment ça fonctionne ? Lorsque vous ne déclarez pas de frais réels, le fisc déduit tout de même un montant de votre salaire imposable, les fameux frais forfaitaires. Le calcul est plutôt simple : le fisc prend 30 % de votre salaire imposable, avec un plafond maximum de 4.810 euros. On atteint rapidement cette somme, dès 16.033 euros imposables par an. Si vos frais réels sont inférieurs à ce plafond, alors il est préférable de garder le forfait. Vu son montant, ce sera très probablement le cas si vous êtes salarié et si vous n’habitez pas trop loin de votre lieu de travail. Un autre point est toutefois à prendre en considération dans les calculs. De nombreux salariés reçoivent une intervention de leur employeur pour les déplacements du domicile au lieu de travail.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct