Jean-François Tamellini (FGTB): «Il faut un changement de cap radical»

Attaché à la Wallonie, Jean-François Tamellini sait aussi que la solidarité fédérale est importante.
Attaché à la Wallonie, Jean-François Tamellini sait aussi que la solidarité fédérale est importante. - H. Kaghat

Quand il s’exprime, il serre souvent le poing, pour mieux marteler ses propos. En septembre, Jean-François Tamellini, seul candidat au poste de secrétaire général de l’Interrégionale wallonne de la FGTB, succédera à Thierry Bodson, lui-même appelé à la présidence du syndicat socialiste en remplacement de Robert Vertenueil. Un « switch » intervenu au terme d’un mois de mai rocambolesque et sur lequel l’actuel secrétaire fédéral revient pour la première fois.

Vous allez devenir secrétaire général de l’Interrégionale wallonne au terme d’un jeu de chaises musicales. Quel regard posez-vous sur cette période qui a secoué la FGTB ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct