Donald Trump se résout au masque et justifie son port par les circonstances

« Je n’ai jamais été contre les masques, mais je suis convaincu que cela dépend du moment  et de l’endroit », a déclaré Donald Trump.
« Je n’ai jamais été contre les masques, mais je suis convaincu que cela dépend du moment et de l’endroit », a déclaré Donald Trump. - Reuters.

C’est ce qui s’appelle un revirement qui ne dit pas son nom. Après avoir abhorré longtemps ce seul morceau de tissu protecteur, Donald Trump s’est résolu à le porter pour la première fois publiquement samedi. L’accessoire, couleur bleu nuit, portait même le blason doré de la Maison blanche.

Le président américain rendait visite à des militaires blessés au combat à l’hôpital Walter Reed de Bethesda (Maryland), dans la banlieue de Washington. Il avait prévenu avant la visite : « J’aurai probablement un masque ». Mais qu’on ne compte pas sur lui pour se dédire . Lui, manger son chapeau ? Allons donc… « Je n’ai jamais été contre les masques », a-t-il même prétendu. En ajoutant : « Je suis convaincu que cela dépend du moment et de l’endroit ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct