Affaire Epstein: Ghislaine Maxwell doit rendre des comptes

Ghislaine Maxwell devant la justice.
Ghislaine Maxwell devant la justice. - Photo News.

Pour les uns, la jolie quinquagénaire obsédée du sexe n’était qu’une entremetteuse mondaine qui fournissait des gamines mineures et paumées, payées en liquide, à son amant pédophile et à un réseau tentaculaire d’amis puissants des deux côtés de l’Atlantique. Pour les autres, en minorité il est vrai, la favorite des neuf enfants de feu le magnat de presse Robert Maxwell ne s’était jamais remise de la disparition, en 1991, du célèbre escroc ; désespoir qui l’avait conduite à fréquenter les figures de la jet set mondiale, croisant le chemin d’un aventurier du business pédophile dont elle était éperdument amoureuse.

La comparution, le 14 juillet, devant une juge fédérale new-yorkaise de Ghislaine Maxwell, l’ex-collaboratrice et ancienne maîtresse du défunt financier Jeffrey Epstein pour trafic de mineures, devrait permettre de mieux saisir l’énigme de cette femme née en France, éduquée en Grande-Bretagne et naturalisée américaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct