La loi sur l’avortement: la nécessité de préserver les droits des femmes, les convictions et la démocratie

Manifestation de militantes devant le palais de justice de Bruxelles.
Manifestation de militantes devant le palais de justice de Bruxelles. - Photo News

Être constitutionnaliste, d’un côté, et spécialisée dans les questions de droit et genre, de l’autre côté. Voilà une position qui suscite un certain questionnement dans mon chef, au regard des récents événements liés au vote de la proposition de loi modifiant les conditions d’accès à l’interruption volontaire de grossesse, qui dépasse d’ailleurs le seul champ du droit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct