L’AFP chassera les fake news belges pour Facebook

Ce mardi, Facebook annonce un renfort de taille dans le réseau belge de factcheckers, à savoir l’Agence France Presse (AFP).
Ce mardi, Facebook annonce un renfort de taille dans le réseau belge de factcheckers, à savoir l’Agence France Presse (AFP). - Belga.

De plus en plus souvent pointés du doigt pour leur mollesse à l’égard des contenus haineux ou la désinformation, les réseaux sociaux tentent par tous les moyens de montrer patte blanche. Avec plus ou moins de zèle, selon les cas. Twitter, par exemple, a décidé de frapper un grand coup en brisant un vieux tabou : les mensonges des personnalités politiques. Plusieurs tweets, de Donald Trump ou Bolsonaro, se sont ainsi fait « taguer » par les modérateurs de Twitter, invitant les utilisateurs à vérifier les faits sur des sources fiables.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct