Forte pression au PS pour entamer une «discussion» autour d’un gouvernement avec la N-VA

Devant une assemblée divisée, Paul Magnette a choisi de se dire disponible à la discussion.
Devant une assemblée divisée, Paul Magnette a choisi de se dire disponible à la discussion. - Belga.

Il s’en est passé des choses au bureau du PS ce lundi matin. Plusieurs membres wallons du parti, Pierre-Yves Dermagne, Christophe Collignon et, dans une moindre mesure, nous dit-on Frédéric Daerden, ont plaidé pour une « discussion » voire une négociation avec la N-VA pour la formation d’un gouvernement fédéral, ce qui confirme des informations de l’Echo. Mais il nous revient que les choses ne s’arrêtent pas là. Le président du parti, Paul Magnette, a indiqué qu’il ferait savoir que le PS est prêt à la discussion, sans que cela ne préfigure en rien un gouvernement PS-N-VA, nous indiquent plusieurs sources socialistes. « Nous ne refusons pas la discussion, pas plus que nous ne l’avons refusée dans le passé. Le bureau a seulement discuté de toutes les options envisagées, sans conclure », dit-on dans l’entourage de Paul Magnette, qui, lui, ne souhaite pas commenter ces éléments.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct