Emmanuel Macron souhaite «rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos au 1er août»

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron - Photo News

Depuis son élection, il avait renoncé à la tradition de la grande interview annuelle. Avec la crise et le remaniement, il était attendu au tournant. Inédit, le président a répondu pour la première fois aux questions des journalistes.

Ses premiers propos ont été pour expliquer le choix de cet entretien : « Ce 14 juillet est un peu particulier, nos armées ont accepté d’offrir la vedette aux soignants, qui nous ont protégés et se sont battus pour nous face au coronavirus. Le pays a été profondément bouleversé et traumatisé et je crois que ce 14 juillet avait un tour particulier qui justifie cet échange. Et c’est pour cela que j’avais envie de parler aujourd’hui. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct