Loi avortement: pourquoi le report à la rentrée est plus que probable

Si le président de la Chambre, Patrick Dewael (Open VLD), ne met pas la loi à l’agenda mercredi ou jeudi, elle sera reportée à la rentrée.
Si le président de la Chambre, Patrick Dewael (Open VLD), ne met pas la loi à l’agenda mercredi ou jeudi, elle sera reportée à la rentrée. - Photo News.

Analyse

La réforme de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est déjà un sujet sensible en soi. La situation se complique encore par le fait qu’elle est entrée en collision avec la négociation visant à former un gouvernement fédéral.

Après trois renvois au Conseil d’Etat, voulus par les opposants au texte, la proposition revient à la Chambre ce mercredi. Et il se trouve encore beaucoup de monde pour souhaiter que ce vote n’intervienne pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct