Télécoms: l’IBPT donne le feu vert à une 5G provisoire et limitée

Télécoms: l’IBPT donne le feu vert à une 5G provisoire et limitée
Belga

C’est la deuxième meilleure solution par rapport à rien du tout ». Michel Van Bellinghen, président du conseil de l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) manie l’euphémisme à l’heure où le régulateur du secteur vient d’octroyer des droits d’exploitation provisoires d’une partie de la bande de fréquences radioélectriques (entre 3.600 et 3.800 MHz) aux cinq opérateurs qui en avaient fait la demande (Proximus, Telenet, Orange, Cegeka et Entropia) pour développer un service 5G. « Il va sans dire qu’on aurait préféré avoir déjà organisé des enchères définitives », ajoute le patron de l’IBPT.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct