Comment l’Union européenne veut éviter un second confinement

La commissaire à la Santé Stella Kyriakides.
La commissaire à la Santé Stella Kyriakides. - afp

Avec le chacun pour soi observé chez les Européens au début de la crise sanitaire, la Commission avait estimé que l’UE avait eu « un aperçu de l’abysse ». Chose qu’elle veut éviter en cas de seconde vague. Ses recommandations publiées mercredi entendent contribuer à « éviter un confinement généralisé » si ce rebond arrivait, selon les mots de son vice-président chargé de « promouvoir le mode de vie européen », Margaritis Schinas. Pour la plupart, celles-ci ne réinventent pas la roue : tester massivement, assurer des stocks suffisants de matériel médical, etc. La nouveauté, c’est que cette seconde vague risque bien de coïncider avec les maladies saisonnières.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct