Défi veut interdire la flibusterie

Pour éviter que d’autres textes soient renvoyés à l’infini devant le Conseil d’Etat, le parti Défi (deux députés) a annoncé son intention de déposer une proposition de règlement de la Chambre qui prévoirait qu’après deux renvois au Conseil d’Etat, il faille désormais une majorité pour un troisième renvoi. Actuellement, 50 voix suffisent, soit moins que la majorité à la Chambre (76 voix). Défi se trouvera en bonne compagnie puisque le président de la Chambre, Patrick Dewael, a lui aussi annoncé son intention de faire modifier le règlement pour éviter que la flibuste autour de la loi IVG fasse jurisprudence et qu’un grand nombre de textes qui divisent soient soustraits au vote.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct