Barry Baltus en Moto3: «Je suis là pour apprendre»

Barry Baltus.
Barry Baltus. - KF Glaenzel.

À trois jours de l’ouverture du MotoGP, c’est dans l’étuve andalouse de Jerez qu’il a découvert sa monture. « J’étais blessé cet hiver, je n’ai pas pu disputer les essais préliminaires en Europe. Et comme j’ai eu 16 ans en mai, je n’ai pas été autorisé à participer à la manche inaugurale du Moto3 en mars, juste avant que la Fédération Internationale Motocycliste décide d’interrompre la saison », rappelle-t-il. « Ce mercredi matin, alors que le soleil tapait déjà fort sur le bitume de Jerez, j’étais pas mal crispé. Cela fait six mois que je ne suis plus monté sur un engin de cette catégorie. C’était surtout la première fois que je roulais sur le modèle 2020. Pas question de prendre des risques, d’autant que ma position sur la machine a fortement changé par rapport aux bécanes que je pilotais l’an passé. Cet inconfort, ajouté au stress, ne m’a pas permis de me relâcher totalement. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct