Le «défi noir» de Joe Biden

Le «défi noir» de Joe Biden
Reuters

Si l’élection présidentielle américaine avait lieu demain, tous les sondages indiquent que Joe Biden remporterait un nombre de grands électeurs nettement supérieur à Donald Trump. Et on sait que c’est le seul paramètre à prendre en compte dans un pays où, in fine, le président est choisi par un collège électoral.

Mais des études d’opinion plus fines précisent que, pour que le rêve des progressistes devienne réalité, Biden aura besoin que la mobilisation actuelle de deux piliers de l’électorat démocrate, la communauté afro-américaine et les jeunes, ne faiblisse pas d’ici le 3 novembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct