Gaëtan Vigneron: «Mon 500e Grand Prix de F1? J’aimerais encore couvrir les 500 prochains!»

Gaëtan Vigneron: «Mon 500e Grand Prix de F1? J’aimerais encore couvrir les 500 prochains!»

C’est la voix du dimanche après-midi. Celle qui nous sort, à coups d’expressions typiquement « vigneronesques », de la torpeur digestive d’un Grand Prix soporifique ou qui nous titille par le biais des réponses pertinentes d’un consultant de choc. À l’heure où notre chaîne publique a des allures de village gaulois face à l’envahisseur (les télés payantes), Gaëtan Vigneron ressemble au dernier des Mohicans animé par la passion d’un débutant.

Gaëtan, ce dimanche, ce sera votre 500e GP en qualité de commentateur. Que représente ce cap ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct