Trump se choisit un nouveau directeur de campagne

Brad Parscale définissait la campagne de Trump comme l’«
étoile de la mort
» de Dark Vador...
Brad Parscale définissait la campagne de Trump comme l’« étoile de la mort » de Dark Vador... - AFP.

Brad Parscale avait senti le vent du boulet, probablement depuis le 20 juin : ce jour-là, la campagne pour la réélection de Donald Trump que dirigeait ce vétéran blond, barbu et coupe iroquoise, avait subi une humiliation inattendue en Oklahoma, puis les foudres du président américain. A Tulsa, un rassemblement populaire censé accueillir plus de 40.000 personnes, et « lancer » l’opération de reconquête électorale d’un Trump, avait pris l’eau : 6.700 spectateurs seulement, dans une arène aux travées désertées. Rebuté par la propagation du virus, le « peuple de Trump » avait préféré snober son idole. A juste titre : deux semaines plus tard, les contaminations repartaient à la hausse dans cette ville du Midwest.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct