PS-N-VA: contre le virus, il n’y a pas d’exclusive qui tienne

PS-N-VA: contre le virus, il n’y a pas d’exclusive qui tienne
Le Soir

Treize juin 2019. « Le PS ne gouvernera pas avec la N-VA. » Quatorze juillet 2020 : « On peut envisager de gouverner avec la N-VA ».

Malgré les efforts du PS pour rendre la chose anodine, ce n’est pas un glissement sémantique qui sépare ces deux déclarations de Paul Magnette, c’est carrément un virement de bord. Qui met mal à l’aise à première lecture. Nombreux sont ceux qui ne supportent pas, ne supportent plus, les hommes et les femmes politiques qui promettent une chose puis en arrivent à adopter ensuite le comportement inverse. C’est tout le piège des exclusives, dans lesquelles Charles Michel est tombé, sur le même sujet, avant de convoler avec les nationalistes. Une fois prononcées, elles rendent punissables aux yeux de l’opinion les compromis – tout ceci le démontre – indispensables dans un pays comme la Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct