En Ardenne, le secteur touristique a retrouvé le sourire

La fréquentation des Grottes de Han est quasiment en statu quo par rapport à 2019. © Pierre-Yves Thienpont
La fréquentation des Grottes de Han est quasiment en statu quo par rapport à 2019. © Pierre-Yves Thienpont

A l’heure où le covid-19 a chamboulé des milliers de plans de vacances, et après trois mois d’inactivité complète des musées, attractions touristiques et hôtels-restaurants, le sourire est revenu dans un grand nombre d’établissements en Ardenne. Tous azimuts, ce début d’été est souvent vu comme très satisfaisant en regard de cette crise qui nous freine tant. Les Belges du nord, du centre et du sud ont envie de se faire plaisir et de bouger chez eux, c’est une constante, que ce soit dans des hébergements ou des attractions. Mais les étrangers sont moins nombreux. Il y a bien des Hollandais, des Français, des Luxembourgeois et quelques Allemands. Mais pour le reste, c’est presque inexistant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct