De la bière belge au village!

Alors que l’on pouvait craindre le pire vu la grosse pression mise sur les organisateurs soviétiques avec le boycott d’une cinquantaine de pays, les Jeux de Moscou se sont déroulés sans véritable anicroche. « J’ai appris durant mon séjour de la bouche d’une Moscovite qu’on avait “nettoyé” la ville avant le début des compétitions », indique Jacques Borlée, sélectionné sur 400 m et 4 x 400 m. « Toutes les personnes indésirables avaient été déplacées. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct