Un 21 Juillet et un peuple, entre chien et loup

Un 21 Juillet et un peuple, entre chien et loup
Photo News.

Cette Fête nationale sera totalement inédite avec une fête sans fête et une nation entre chien et loup. Pas de bal populaire, pas de feu d’artifice, pas de familles ou de jeunes en bandes dans le Parc royal et les rues de Bruxelles. Mais un pays tout entier, du nord au sud, qui va se terrer en ce moment sinistrement symbolique où le soleil décline et où l’on confond facilement chien et loup. Car c’est bien cela, nous les Belges, ce 21 juillet : un peuple qui ne peut pas discerner exactement les choses, que ce soit pour sa vie personnelle tant le Covid-19 rôde encore et multiplie les victimes, que pour son pays – les partis se déchirent encore et toujours, après plus d’un an, sur la possible formation d’un gouvernement fédéral –, et pas davantage pour son futur dans l’espace européen – les déchirures et les affrontements étaient béants ce week-end.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct