Allemagne: il voulait exécuter tous les fidèles de la synagogue de Halle

Démonstrations de solidarité après l’attaque.
Démonstrations de solidarité après l’attaque. - epa

correspondant à Berlin

La porte de la synagogue porte encore les traces de la tentative d’attentat. La poignée a été enlevée, par mesure de sécurité. Autour de la serrure, le bois est éclaté. On imagine la panique des 51 fidèles à Halle le jour du Yom Kippour, le 9 octobre 2019, lorsque Stephan Balliet avait tiré contre la porte pour tenter de pénétrer dans l’enceinte religieuse. La porte avait tenu bon. Un miracle, disent les fidèles, qui avaient observé les gestes du terroriste sur l’écran de la caméra de surveillance.

Ce jeune homme de 28 ans, plein de haine contre les juifs, s’était finalement vengé de son échec en tuant à bout portant une passante devant la synagogue puis un client dans un kebab.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct