Coronavirus: les anti-vaccin et anti-masque passent à l’offensive

Coronavirus: les anti-vaccin et anti-masque passent à l’offensive
D.R.

La résurgence redoutée du Codiv-19 et donc d’une deuxième pandémie est redoutée par certains virologues et hommes et femmes politiques. Un Conseil national de sécurité, faisant suite au Comité de Concertation (Etat fédéral et Régions) pourrait décider jeudi de nouvelles mesures de précaution et de contraintes (confinement de zones, contrôles policiers, etc.) à la mesure des risques appréhendés.

Les transhumances vacancières n’arrangent rien et les retours de zones suspectes risquent d’encore enfler les cas de contamination. C’est le cas pour des vacanciers partis, on ne sait comment, pour des destinations exotiques, comme l’Egypte touchée par la pandémie. Pour le ministère des Affaires étrangères, « ces attitudes sont totalement irresponsables. Il ne sera pas question pour ces individus d’organiser, comme nous l’avons fait antérieurement, des opérations de rapatriement à raison de ces choix ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct