«Your hero is not dead» de Westerman révèle un mélodiste d’une délicatesse indéniable

«Your hero is not dead» de Westerman révèle un mélodiste d’une délicatesse indéniable

Ce premier album, entre pop et indie-folk, le jeune Londonien Will Westerman l’a enregistré entre Angleterre et Portugal, en binôme avec Nathan Jenkins (A.K.A., Bullion), révélant une forte personnalité de mélodiste d’une délicatesse indéniable. Your Hero Is Not Dead, nous dit l’intéressé, «  est un album qui parle d’empathie et de compassion, de lutte et de libération, et de cette manière que nous avons de nous contredire et de nous battre contre nous-mêmes.  » Les arrangements et la production – qui ne sont pas sans rappeler la finesse d’exécution et d’inspiration d’une certaine West Coast – mettent en évidence la voix haut perchée d’un Westerman qui se révèle compagnon de fortune pour apaiser les tourments de la solitude.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct