La coopérative, modèle résilient et durable

«
Si la Ciaco survit, c’est parce qu’on a des fonds propres
», souligne Geoffroy Wolters, à l’avant-plan. © Dominique Duchesnes.
« Si la Ciaco survit, c’est parce qu’on a des fonds propres », souligne Geoffroy Wolters, à l’avant-plan. © Dominique Duchesnes.

Ce n’est sans doute pas un hasard si les coopératives belges les plus anciennes toujours sur pied puisent leurs racines dans la fin des années 60. Années de révolution. Révolte étudiante débouchant sur Mai 68 et la scission de l’Université catholique de Louvain après les cris de « Walen buiten ». Première prise de conscience écologique. Combat pour les droits des femmes et des minorités et vote de la loi américaine sur les droits civiques. Forcément, l’entreprise, elle aussi, se rebelle. Et ceux qui la font crient leur indépendance par rapport à un modèle qui ne leur convient pas.

Plus d’autonomie

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct