Égypte: Face à la propagation du coronavirus en prison, la détresse des familles de détenus

Visite de proches de détenus à la prison Tora au Caire
: le coronavirus fait des ravages dans la population carcérale.
Visite de proches de détenus à la prison Tora au Caire : le coronavirus fait des ravages dans la population carcérale. - Photo d’archives EPA

Cela fait un mois que Mona Seif est sans nouvelles de son frère, l’activiste Alaa Abdel Fattah, détenu arbitrairement depuis septembre 2019. Cadette d’une famille de militants politiques, elle se bat pour briser le huis clos des prisons égyptiennes, alors que les autorités ont suspendu, depuis le 10 mars et le début de la pandémie en Égypte, les visites au parloir. « Nous avons obtenu seulement deux lettres. Pour chacune d’elles, notre famille a payé un très lourd tribut, » pointe Mona Seif.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct