Reconfinement: ne laissons pas gagner la bêtise humaine

Reconfinement: ne laissons pas gagner la bêtise humaine
Pierre-Yves Thienpont

Non, le virus ne s’endort pas au soleil. Non, il ne réserve pas ses sévices à une infime minorité de la population. Et non, un confinement total de deux mois ne le met pas au tapis. C’est à cette triste réalité que, très nombreux, nous n’avons pas voulu croire. Après l’isolement, l’école à distance, le télétravail, l’épuisement des soignants, les images de tant de souffrances, après la peur diffuse que cette vie plus grise devienne la nôtre à jamais, beaucoup ont vécu les courbes enfin inversées comme un signe de Libération. On les voyait pulluler, les sans-masque, on les voyait danser, les fêtards, on les voyait agglutinés ces groupes d’amis en sueur déjouant des contrôles policiers devenus eux-mêmes plus relâchés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct