Quarante ans dans la vie de David Lodge

David Lodge a aussi mené une carrière universitaire. Et pas en dilettante. © Opale
David Lodge a aussi mené une carrière universitaire. Et pas en dilettante. © Opale -

Quel est le bon moment pour naître ? 1935, pour un futur écrivain ? Malgré le titre que David Lodge donne aux quarante premières années de ses souvenirs, il ne convainc pas. Et ne cherche pas vraiment à le faire, sinon sur quelques points de détail. Né au bon moment place certes les premiers enregistrements de la mémoire pendant la guerre, ce qui n’est pas rien, et marque une enfance qui aurait été différente à n’importe quelle autre époque, avec peut-être une vie aussi intéressante, d’ailleurs. Mais l’enfant ne sait pas encore qu’il est occupé à engranger pour l’avenir, au contraire de l’auteur usant de son regard rétrospectif : «  Une expérience intéressante, c’est de l’argent en banque pour un romancier, et il n’est jamais trop tôt pour ouvrir un compte  », écrit-il. Reste que les souvenirs valent pour ce qu’on en fait, sauf dans les vies d’exception. Elles sont rares.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct