La «flexisécurité» a été dopée par le Covid

La «flexisécurité» a été dopée par le Covid
Photo News.

La crise du coronavirus a causé des dégâts. Et ce n’est peut-être pas fini, même si chacun espère que la rentrée ne ramènera pas le confinement à nos portes. Un constat semble toutefois admis par tous : le coup d’arrêt donné à l’économie durant tout le printemps a été un choc en grande partie amorti par le filet des mesures socio-économiques mises en place par les autorités publiques.

Les salariés ont goûté à un chômage économique pour cause de force majeure. Une situation peu agréable certes mais plus enviable que le chômage temporaire classique, avec une probabilité plus grande de retrouver son poste en cours de déconfinement. Les autres ont expérimenté le télétravail à temps plein. Une formule où il est parfois plus aisé (mais pas toujours) de concilier les exigences du travail et de la vie privée. Une demande que le confinement a encore renforcée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct