Conseil national de sécurité: nouvelles mesures en vue, la polémique monte sur «l’inaction» d’Anvers

Séance de test covid dans un centre médical à Anvers. © Belga / Dirk Waelem.
Séance de test covid dans un centre médical à Anvers. © Belga / Dirk Waelem.

Quatre jours seulement après le Conseil national de sécurité qui a élargi le port du masque, renforcé les mesures dans l’Horeca et au retour de vacances, les ministres fédéraux et les ministres-présidents vont se revoir ce lundi pour prendre à nouveau des mesures.

Le calendrier est étrange. Samedi encore, dans nos colonnes, la Première ministre, Sophie Wilmès défendait les mesures prises et estimait, notamment, qu’il ne s’imposait pas à ce stade de rétrécir la bulle de contacts de quinze à dix personnes. « Ce n’est pas la bulle sociale qui est à l’origine de la problématique dans laquelle on est. Ce sont des comportements de type festifs, des mariages, des célébrations, des retours de l’étranger où les quarantaines n’ont pas été respectées. Personne ne nous a dit que le non-respect de la bulle de quinze était en cause. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct