Les États-Unis rendent hommage à la figure américaine des droits civiques John Lewis (photos)

Reuters
Reuters

Une calèche tirée par deux chevaux noirs a transporté dimanche la dépouille de John Lewis à travers le pont de l’Alabama où la figure américaine des droits civiques avait failli succomber en 1965 sous les coups de la police.

Cette traversée solennelle du pont Edmund Pettus, dans la ville de Selma, a ponctué la deuxième de six journées d’hommages à l’ancien militant et homme politique, décédé le 17 juillet des suites d’un cancer à l’âge de 80 ans.

John Lewis avait mené le 7 mars 1965 à Selma une marche de plusieurs centaines de militants pacifiques contre la discrimination raciale, considérée comme un tournant dans la lutte pour les droits civiques aux États-Unis. Un policier avait fracturé le crâne de ce fils de métayers, alors âgé de 25 ans, qui en avait gardé la cicatrice pour le restant de ses jours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct