Lettre d’Europe: la Suisse en fait-elle assez pour la protection du climat?

L’ascension fulgurante de Bastien Girod illustre un glissement tectonique au sein du système politique de la Confédération suisse.
L’ascension fulgurante de Bastien Girod illustre un glissement tectonique au sein du système politique de la Confédération suisse. - D.R.

En 2007, la jeunesse pro-climat d’aujourd’hui avait tout juste quitté ses couches-culottes quand un futur spécialiste en science de l’environnement de Zurich a anticipé leur style de campagne radical. Bastien Girod n’organisait pas de grève scolaire, mais posait nu pour atteindre ses objectifs. Ses actions lui ont valu suffisamment d’attention pour le propulser sur la scène parlementaire. Aujourd’hui, il appartient au nouvel establishment de la politique climatique au Parlement suisse. Et il pourrait devenir le premier Vert à entrer au Conseil fédéral.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct