La Belgique placée en zone orange: pas encore d’affolement

Le 12 juin, Philippe Goffin tentait de convaincre ses partenaires internationaux que notre pays n’était pas une «
zone à risques
». © Belga.
Le 12 juin, Philippe Goffin tentait de convaincre ses partenaires internationaux que notre pays n’était pas une « zone à risques ». © Belga.

C’est un samedi qui se déroulait déjà sous le signe de la prudence, avec l’élargissement des mesures de distanciation physique (port du masque, tracing), mais il y a eu aussi une impression de déjà-vu, puisque l’ECDC (le centre européen de prévention et de contrôle des maladies) avait décidé, à l’entame du week-end, de colorier en orange la Flandre sur sa carte européenne et la Belgique tout entière sur sa carte mondiale sur la situation Covid-19. Ce qui signifie que la région et le pays ont un ratio compris entre 20 et 60 cas positifs par 100 000 habitants sur 14 jours (en dessous de quoi, les pays restent en zone jaune).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct