Desired Spaces, repenser l’espace: réactiver les écosystèmes

WAUW a recueilli auprès d’enfants bruxellois des idées d’avions solaires, de transformateurs de déchets, des inventions visionnaires nées à partir de la récupération et du filtrage de l’eau sur les toits, l’envie de redonner beaucoup d’espace aux animaux et aux plantes… WAUW a reformulé tout cela dans une demande de permis de construction poétique 
: «
Time’s up, time for GENERATION WAUW
».
WAUW a recueilli auprès d’enfants bruxellois des idées d’avions solaires, de transformateurs de déchets, des inventions visionnaires nées à partir de la récupération et du filtrage de l’eau sur les toits, l’envie de redonner beaucoup d’espace aux animaux et aux plantes… WAUW a reformulé tout cela dans une demande de permis de construction poétique : « Time’s up, time for GENERATION WAUW ». - Workshops d’Architectu(u)r(e), Urbanisme Workshops.

Au siècle du « green washing », l’état d’urgence climatique semble vouloir imposer aux urbanistes la recette miracle de colorer de bleu et de vert les aménagements des places, des rues, des façades, jusqu’aux toits ou terrasses. Mais certains pointent les dangers de l’effet de mode, à l’image de Philippe Madec, l’architecte français pionnier de l’écoresponsabilité, lauréat du Green Building Challenge. « Tout le monde suppute », écrit l’auteur du Manifeste pour une architecture frugale. « Attendez ! Je regarde en l’air »…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct