Rwanda: les limiers de Mediapart ont débusqué l’un des architectes du génocide

Le mémorial de Gisozi, dédié aux victimes du génocide, à Kigali.
Le mémorial de Gisozi, dédié aux victimes du génocide, à Kigali. - Reuters

Récit

Comment croire qu’Aloys Ntiwiragabo n’ait pas bénéficié de complicités, au plus haut niveau ? Me Philippe Lardinois, avocat, en Belgique, des victimes du génocide, partage la stupeur de ses collègues français et plus particulièrement celle d’Alain et Daphrosa Gautier, ce couple qui, depuis 1974, recherche inlassablement les auteurs du génocide des Tutsis réfugiés en Europe et anime le Collectif des parties civiles pour le Rwanda.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct